• Voici la suite du cycle d'apprentissage proposé par Yves Nadon avec les jours 4,5,6.

     

    4. Cache-écris-vérifie

    > Objectif : Obliger les enfants à regarder tout le mot à bien observer et à le visualiser au complet dans leur tête.

     Les élèves étudient le premier mot. Quand ils sont prêts, il cachent le mot avec une feuille et écrivent le mot. Ils vérifient leur essai en soulevant la feuille. Ils recommencent pour chaque mot.

      

    J'ai rajouté une modalité en utilisant un diaporama proposé sur Eduscol : le compte est bon.
    Diaporama 1 : lire vite - « Le bon compte »

    http://eduscol.education.fr/cid107470/francais-cycle-lecture-comprehension-ecrit.html

    Il faut compter le nombre de fois où le mot apparait puis l'écrire (sans le modèle sur l'ardoise).

     Il est possible de modifier le diaporama, de changer les mots, la rapidité d'affichage. Les élèves sont très réceptifs. cette activité peut se faire en autonomie ou en classe entière si on a un un tbi, tni, projecteur. 

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Et si on bousculait nos habitudes ?

     

    La question de la réussite de tous les élèves est au coeur du débat sur l'école. Serge Boimare, ancien instituteur, psychologue clinicien et auteur de "Ces enfants empêchés de penser" s'est intéressé tout au long de sa carrière aux élèves "intelligents" qui ne rentrent pas dans les apprentissages.

    Les mythes pour accompagner les élèves vers les apprentissages...

     

    Certains enfants ne peuvent supporter la phase de déstabilisation, de doute et d'échec qu'implique l'acte d'apprendre. Ce “temps de suspension” réactive des angoisses qui parasitent et qui parfois empêchent l'apprentissage. 

    Pour lui, il est nécessaire de restaurer "la machine à penser" de ses élèves en organisant une heure quotidienne de "médiation culturelle".

     

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • L'ouvrage a été une proposition à l'écriture d'un animal imaginaire en CE2. Après avoir écrit un texte documentaire classique, les élèves ont inventé leur animal fantastique.

     

    Avant d'écrire, l'album est présenté aux élèves, une planche est étudiée en détail : le lac magique.

    Norman Messenger de Norman Messenger - Inventer un animal imaginaire

    Quatrième de couverture : "A peine avais-je posé le pied sur l'île que je tombai immédiatement sous son charme. Aucun endroit au monde ne ressemblait à celui-ci. Les arbres, les plantes, les créatures et les gens étranges qui la peuplaient défiaient l'entendement. Il fallait sans délai que j'explore et étudie cet endroit incroyable et que j'en consigne les particularités." 

     

    Voilà un pays exploré par Norman Messenger  : magie, rêve et fantastique.

     

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • Méthode j'entends, je vois, j'écris.

    Cet ouvrage de Claude Picot, bien connu des enseignants de CE1, reprend un travail de phonologie (j'entends) lié à la graphie (je vois) et l'écriture des phonèmes (j'écris). Il propose des exercices de conscience lexicale, d'observation de l'écrit et de mémorisation des graphies. Les fiches proposées servent de référence aux élèves en orthographe.Le son étudié (au début de l'année) est classé en fonction de sa graphie et de sa localisation dans le mot.

     

    Que proposer aux élèves en difficulté de lecture ?

     

    Au début d'année en ce1, certains élèves sont très faibles lecteurs. Ils ne sont pas en capacité de de lire les fiches sons.

    Dans une classe de ce1 un groupe de besoin a été organisé pour soutenir les élèves en difficulté : des mots sans sons complexes sont extraits de la fiche son. Ils sont choisis par l'enseignant puis imprimés en grand format.

    Ils sont lus (décodés) par les élèves puis classés dans le tableau en fonction de la localisation du son. Ils sont ensuite collés sur des affiches et permettent de réaliser une affiche de référence pour la classe.

    Comment travailler l'orthographe au CE1 avec des élèves en grande difficulté de lecture ?

     

     

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    L'une de mes priorités est de transmettre aux élèves le plaisir, l'envie d'écrire au cycle 2, dès la GS et surtout au C.P..

    On apprend à lire en grande partie en écrivant. Et puis écrire son propre texte, c'est mettre en mot sa pensée. Cela permet de renforcer l'estime de soi-même,  de s'affirmer, de se sentir valoriser.

     

    J'ai  organisé dans l'espace de la classe de CP les occasions de développer de manière autonome des compétences à l'écrit. Je voulais que cette entrée dans l'écrit soit spontanée et personnelle

     

    Quelles pistes ?

     

    Mireille Brigaudiot propose dans son ouvrage "Première maîtrise de l'écrit" l'idée d'introduire une boîte à lettres.

    Ecrire de manière autonome au CP : La boîte aux lettres

    Lire la suite...

    Pin It

    2 commentaires